Chronique Dragons News – juillet 2013

En vertu du partenariat liant les Dragons Catalans avec la marque de compléments alimentaires EAFit, j’ai l’opportunité de rédiger chaque mois une chronique sur le magazine Dragons News. Celle-ci met en lien l’utilisation des compléments alimentaires avec la préparation physique, l’objectif étant que sa lecture soit accessible pour un maximum de personnes.

Dragons

La créatine : magique ? utile ? dangereuse ? ou supercherie ?

S’il est un complément qui fait débat dans le monde du sport c’est bien la créatine. Diabolisée à la fin des années 90, elle souffre aujourd’hui des effets de cette psychose partie d’affirmations infondées. Petit flashback : à la fin des années 90, des athlètes de haut niveau expliquent leurs performances et leur état de forme par la prise d’un complément « magique » : la créatine. Ce complément alimentaire devient donc suspect et se trouve critiqué par le corps médical qui, faute de preuves, ne désapprouve pas son utilisation mais tente de faire interdire sa vente sur le territoire français. On apprendra plus tard que les performances de certains n’étaient pas dues qu’à la prise de créatine. Suite  à cette déferlante, les études scientifiques ont commencé à fleurir, pour faire de la créatine le complément le plus étudié au monde à l’heure actuelle.

Mais la créatine qu’est-ce que c’est au final ?

La créatine est un dérivé d’acide aminé naturel, présent principalement dans les fibres musculaires et le cerveau. Elle joue un rôle dans l’apport d’énergie aux cellules musculaires et dans la contraction musculaire. Nous produisons nous-mêmes 50% de la créatine présente dans notre organisme, l’autre moitié provenant de la nourriture, principalement de la viande et du poisson.

Quel est son effet sur la performance ?

En augmentant le stock d’énergie disponible, la créatine améliore la performance des muscles sur les efforts brefs et intenses. Les sports où l’explosivité est un gros facteur de performance (sprint, rugby, haltérophilie…) peuvent donc en retirer des bénéfices. Certaines études montrant même que la créatine serait efficace dans les sports d’endurance. Contrairement aux idées reçues, elle n’est pas responsable directement de la prise de masse musculaire, mais en augmentant le stock d’énergie disponible rapidement, elle permet aux athlètes d’être plus efficaces dans leurs séances de musculation, et qui dit travail de musculation de meilleure qualité, dit gain de masse musculaire. Donc prendre de la créatine sans s’entraîner intensément ne fera pas de vous le nouvel Arnold Schwarzenegger !

La créatine est-elle dangereuse ?

Nous avons pu lire dernièrement que la prise de créatine par des jeunes athlètes aurait provoqué leur décès. Attention, ce n’est pas la créatine elle-même qui est remise en cause mais le fait qu’elle était corrompue par des produits dopants qui n’avaient rien à faire dans sa composition. Des études scientifiques récentes démontrent que 30% des créatines commandées à l’étranger et notamment aux USA sont corrompues. Il faut donc faire extrêmement attention lors de son achat. En proposant à nos joueurs des compléments EAFit qui respectent le code mondial anti-dopage, nous nous prémunissons de toute mauvaise surprise. Au pire, la créatine peut provoquer des troubles digestifs chez les personnes sensibles.

La créatine a donc un réel effet sur la performance sans être pour autant le complément magique décrit dans les années 90. Elle n’est pas non plus dangereuse si l’on fait attention à sa qualité et qu’on ne la sur-utilise pas.

Frédéric Marcérou – 10/07/2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s